Revue ICAMAR 10

0,00

Revue ICAMAR 10 – Novembre 2013

PAIEMENT SÉCURISÉ
UGS : icamar-10 Catégorie :

Description

  • 78 pages
  • 861 ko

Sommaire

Éditorial

Nouvelles d’ICAMAR

  • Evénements
  • En rentrant du Colloque de Dijon

Auriculothérapie

  • Rapport de l’INSERM sur l’efficacité de l’auriculothérapie
  • Point de vue des fondateurs et animateurs d’ICAMAR
  • Points de vue concernant le rapport de l’U 669 de l’INSERM
  • « Évaluation de l’efficacité de la pratique de l’auriculothérapie »
  • Communiqué

Auriculomédecine

  • Des aspects méthodologiques historiques aux perspectives de recherche actuelle.
  • Causes d’erreurs (évidentes ou non) en auriculomédecine : Approche physiopathologique de l’autisme par auriculomédecine. Points d’oreille détectés chez des autistes : étude de 15 cas.
  • Convergences et compléments sur l’autisme
  • La couleur rouge tango 23 A (Kodak) an Auriculomédecine

Evaluation

  • Publications de contrôle et validation expérimentales des tests d’auriculomédecine décrits par le Dr Paul Nogier : contrôle instrumental par détection électrique différentielle des points d’oreille détectés cliniquement à l’aide du RAC.

Médecine photonique

  • Principes de base de la médecine photonique. Applications
  • La pratique de la médecine photonique

Revue des publications

  • Revue Bibliographique
  • Revue des Livres

La médecine Photonique. Lumière de Santé

Editorial

Dans mes premières années d’exercice de la médecine, je pensais être en mesure de venir à bout des problèmes de santé de la plupart de mes patients et calmer leurs douleurs.
Mais voila que j’ai eu moi-même une grande douleur qui a résisté à ma science, et qui m’a poussée à expérimenter l’acupuncture. L’acupuncteur a piqué ma peau, la douleur est partie comme par enchantement, et c’est ma curiosité qui a été piquée pour toujours.
Cette curiosité m’a remise sur le chemin de l’apprentissage et de la recherche où j’ai rencontré l’auriculothérapie, l’auriculomédecine et la médecine photonique. Plus j’avance sur le chemin, plus je pense que Socrate ne plaisantait pas lorsqu’il disait : « Je ne sais qu’une chose, c’est que je ne sais rien ».
Mais lui était plutôt seul, et nous, nous avons ICAMAR pour nous réunir, ce qui permet d’échanger nos expériences dans la revue en ligne www.icamar.org
ICAMAR nous donne l’occasion de nous retrouver en colloque, médecins et non médecins en quête de savoir, pour exposer et débattre de recherches transversales susceptibles d’améliorer la médecine d’aujourd’hui et de demain.
Ainsi, après un premier colloque organisé à Lanester en 2011 par Yves Rouxeville pour Auriculo Sans Frontières, c’était au tour d’André Lentz de réussir un deuxième colloque tenu à Dijon les 28 et 29 Septembre 2013. J’ai cité ces deux locomotives sans oublier l’équipe qui les aide.
À Dijon, des chercheurs venus de France, de Tunisie, de Suisse, des Etats Unis et d’Espagne, ont travaillé et échangé sur des sujets scientifiquement ardus comme l’action du photon, l’élément constitutif de la lumière. Mais aussi sur les notions d’« information structure » et « information circulante », sur l’oreille comprise comme une interface entre le diagnostic et les soins. Sans oublier les impressionnantes vidéos d’analgésie réflexe en neurochirurgie ou les précisions en Neurologie. Malgré cette diversité scientifique qui exigeait des efforts de concentration, l’ambiance était sereine, studieuse, et amicale.
J’en suis repartie riche en connaissances et plus riche en amitié, et je crois que c’est le cas pour les autres participants.
Ce n°10 d’ICAMAR rend compte de travaux et d’auteurs qui ont participé à ce colloque. Avant de vous laisser le découvrir, j’aimerai citer notre doyen d’âge, le Professeur Pierre Magnin, en reconnaissance des efforts qu’il fournit pour nous éclairer, au propre comme au figuré.

Dr Dalila Zeghal-Trabelsi
Tunis