Revue ICAMAR 11

0,00

Revue ICAMAR 11 – 2 janvier 2014

PAIEMENT SÉCURISÉ
UGS : icamar-11 Catégorie :

Description

  • 84 pages
  • 1 Mo

Sommaire

Editorial

Evènements

  • Félicitations au Professeur Mariem Damak

Neurophysiologie

  • Le thalamus un centre neuronal du contrôle de la douleur

Auriculothérapie

  • Les conclusions de l’U.669 de l’INSERM sur l’Auriculothérapie

Evaluation

  • Étude de points correspondant aux couleurs Wratten Kodak déclenchant le RAC au double contact de l’oreille
  • Étude des points correspondant aux couleurs Wratten-Kodak déclenchant le RAC à l’approche de l’oreille
  • Un nouveau contrôle instrumental des points auriculaires détectés par la fréquence de battement

Auriculo

  • Fiche d’information des patients sur la consultation d’Auriculothérapie

Auriculomédecine

  • Recherches
  • Application de la loi des contrastes
  • Commentaire de l’article sur l’autisme :
  • Observation illustrant la loi des contrastes

Médecine Photonique

  • A propos des correspondances des localisations et des Couleurs
  • Cas clinique de Médecine photonique : un cas d’algie vasculaire de la face
  • Histoire de la médecine – Claude Bernard

Auriculotherapy Manual (Fourth Edition)

Bibliographie

Revue des derniers articles parus

Trouvé sur le net

Editorial

Belle et merveilleuse Année !

Que les petites et grandes joies de la Vie accompagnent votre quotidien ! Et que la Lumière qui va grandissante chaque jour illumine votre chemin.

Voici mes vœux très sincères pour chacun d’entre vous, à partager bien sûr avec tous ceux qui vous sont précieux.

Et souhaitons aussi tous ensemble une belle année à ICAMAR, notre revue en ligne qui nous permet de partager notre passion pour ces approches médicales originales et si riches.

Ce Numéro 11 (déjà !) est dense, son contenu éclectique, associant connaissances fondamentales et démarches expérimentales, toutes témoins de l’expertise de leurs auteurs, poursuivant farouchement l’objectif de la mise en commun du savoir, de la volonté d’une approche solide et étayée, basée sur des observations, des contrôles, des faits…

De ces expériences, des théories s’élaborent, se précisent, se remettent en cause, pour tenter de proposer des voies de travail, de réflexion, de recherche… Rien n’est dit définitif, aucune certitude n’est assénée, juste des pierres ajoutées à l’édifice, inlassablement. L’Auriculo se construit ainsi.

Saviez-vous quelle richesse d’information inonde le thalamus, ce petit bout de cerveau tellement indispensable ? Il méritait d’être mieux connu !

Pouvez-vous vous fier aveuglément à toutes les techniques enseignées en Auriculomédecine ?

Connaissez-vous la Loi des Contrastes, et ses applications pratiques dans votre quotidien ?

Quelles sont les bases cartographiques qu’utilise la Médecine Photonique, et pourquoi ?

Je vous devine impatient de rechercher quelques réponses dans les articles de ce numéro 11.
Curieux aussi de découvrir, dans le sommaire, ici un cas clinique surprenant, là une fiche d’information qui aidera vos patients à mieux comprendre votre spécificité thérapeutique, votre compétence originale…

Et qu’il est bon et réconfortant, parfois, de se replonger dans l’Histoire, à l’époque où Claude Bernard initiait le raisonnement expérimental qui préside aujourd’hui encore à la démarche scientifique, seule source de reconnaissance officielle.

Une rigueur scientifique à laquelle nous invitent clairement les rédacteurs du tout récent rapport de l’INSERM, pour développer et faire reconnaître « une approche médicale prometteuse ». Ce dossier de près de 300 pages, qui clôture un an de travail, d’investigations et d’analyses, est surtout une formidable ouverture sur le futur de l’Auriculo, pour peu que nous, praticiens et chercheurs, partagions nos expériences et organisions les bases d’une recherche professionnelle et structurée.

Croyez-moi, plus qu’un souhait, c’est une certitude : 2014 sera une grande année pour nos médecines, la première d’une nouvelle ère.

Mon vœu le plus cher est alors que tous, ensemble, nous participions activement à cet avenir radieux.

Bonne lecture, et soyez riches en commentaires !

Bien amicalement,

Patrick Becu