Revue ICAMAR 27

15,00

Revue ICAMAR 27- NOVEMBRE 2021

PAIEMENT SÉCURISÉ
UGS : ICAMAR-27 Catégorie :

Description

  • 84 pages
  • 5 Mo

Sommaire

Éditorial. Le monde change ! (Yves Rouxeville) p. 3
Les articles d’ICAMAR n°27, en trois lignes (innovation) p.4
Hommages au Pr. Jean Bossy (1930-2009) p. 6
Informations générales importantes p.10
Communiqué de l’Académie de Médecine concernant les Thérapeutiques complémentaires p. 10
Brève information sur l’auriculothérapie (Affichette ICAMAR 2021) p. 11
Des nouvelles du GETCOP p. 12
Mémoires, séries de cas et cas cliniques p. 14
Sélection de mémoires soumis au DIU d’auriculothérapie p. 14
Série de 340 cas d’acupression auriculaire dans la cervicalgie (F. Para, J. Debef) p. 19
Un cas d’avulsion de 4 dents de sagesse soulagé par Acupression auriculaire (A. Viorney) p. 21
Un cas de trouble du sommeil anciens soulagés par Acupression auriculaire (M. Lebourgeois) p. 24
Un cas de cicatrice (post-cancer) soulagé par Auriculothérapie (J. Prieto de Maria) p. 30
Un cas de cicatrice chéloïde après chirurgie discale L5-S1 (J. Prieto de Maria) p. 33
Un cas de pneumopathie liée au Covid-19 traité par médecine photonique et ventilation
diaphragmatique (techniques découvertes et enseignées par le Pr. Pierre Magnin). (P. Vidal) p. 36
Développements en Auriculothérapie p. 40
Petite revue d’E.C.R en auriculothérapie. Bras contrôle et insu. (Y. Rouxeville) p. 40
Comment aborder l’endométriose en Auriculothérapie ? (Y. Rouxeville) p. 59
Analyse de livres médicaux p. 63
Le livre « L’ouragan sanitaire », écrit par le Pr. D. Houssin. (Y. Rouxeville) p. 63
Le livre « L’auriculothérapie médicale », écrit par le Dr David Alimi. (Y. Rouxeville) p. 64
Annonce du colloque « Les I.N.M. dans le post-cancer », le 1 décembre 2021. p. 67
Ozonothérapie. Mécanismes d’action de l’ozone. (M. Vargas Garzón) p. 69
Congrès, Journées et Formations organisés au plan national ou international p. 74
Le X° Symposium International d‘Auriculothérapie (4-5-6 juin, à Lyon). (Y. Rouxeville) p. 74
Les III° Journées du GETCOP sur la lombalgie (18-19 juin, à Nancy). (Y. Rouxeville) p. 77
La formation en Médecine photonique à Besançon. (P. Vidal, C. Curtit-Planchat) p. 80
Divers. p. 82
Bulletin d’abonnement 2022 à la revue HEGEL p. 82
Organigramme de l’association et de la revue ICAMAR (2021) p. 83
ICAMAR. Renouveler son adhésion pour 2022 (25 € par an) p. 84

Éditorial

Le fait que le monde change n’est pas un souhait, mais une constatation. C’est un banal constat !
Le monde change ; il est de plus en plus rapide et de plus en plus complexe.
C’est la vie, et c’est donc l’entropie !
Une définition philosophique de la vie pourrait être la force capable de modeler son environnement, instaurant en cela un certain rapport à la matière.
Pour les humains, la survie implique de lutter sans cesse contre les prédateurs (les concurrents et les ennemis), et à nous adapter aux diverses agressions, avec l’aide de nos systèmes spécialisés :
-D’ordre physique, à l’aide de notre système musculaire,
-D’ordre émotionnel, à l’aide de notre système d’adaptation au stress,
-D’ordre psychique, à l’aide de notre mental,
-D’ordre immunitaire, à l’aide de nos organes, cellules et sécrétions compétents.
Nous avons appris à survivre, donc avoir dû combattre des agressions physiques, émotionnelles, psychiques ou immunitaires, gagner et nous adapter à ces contraintes incessantes ! La mémoire de cette adaptation intervient de manière consciente ou inconsciente ; nos soucis du jour devenant la nécessité de faire face à des agressions plus fortes ou plus complexes…
La loi de l’entropie (désordre) implique la régulation du catabolisme destructeur par l’anabolisme constructeur. Habituellement, l’entropie d’accroît avec l’âge. Cette lutte nous modifie constamment en nous obligeant à apprendre et à savoir nous adapter. L’actuelle pandémie, avec un nouveau
virus mutant, chamboule notre confort, nos habitudes et nos certitudes.
L’actuelle pandémie Covid-19 ébranle notre système de santé, notre système économique, et même notre civilisation. Le Pr. Didier Houssin nous fait bien comprendre les difficultés des
responsables sanitaires devant une feuille comportant des parties blanches. Concernant les thérapies complémentaires et l’auriculothérapie, notre ignorance et notre prudence nous ont
conduit à de sages propositions à visée symptomatique. Or, ces deux années de tension ont été le  révélateur d’insuffisances et d’incohérences dans notre système hospitalier : basé sur le modèle financier de la seule rentabilité, il n’attire plus ni les médecins ni les infirmiers. Où va-t-on ?
Les thérapies complémentaires sont mieux acceptées.
Jusqu’à un passé récent, une grande majorité de monde médical regardait de travers les praticiens non conventionnels, même s’ils étaient sérieux et compétents. Cette attitude prudente ne pourra plus résister à l’analyse rigoureuse des faits convergents, dite l’évaluation par la recherche clinique.
Les conséquences matérielles en sont, tout particulièrement :
-Les rapports de l’INSERM sur les pratiques non conventionnelles demandées par la D.G.S,
-Le Livre blanc de l’auriculothérapie en 2020,
-Le X° Symposium du GLEM (4-5-6 juin 2021), rehaussé par la présence d’universitaires,
-La création de commissions au sein du GETCOP (réflexothérapie, réflexologie, médecine
photonique, auriculothérapie), le 12 novembre 2021,
-Le Congrès de Sao Paolo, au Brésil, où 300 médecins étaient en ligne pour une présentation de l’Auriculothérapie française, le 13 novembre 2021. Chacun peut l’écouter,
puisqu’un lien informatique a été installé sur notre site Internet www.icamar.org **
-Le 1° Colloque de la Société savante des INM au Ministère de la Santé le 1 décembre…
Ceci est un numéro historique
Il montre qu’un accord s’établit entre la base et le sommet de la Médecine, en France : à la base les associations médicales, scientifiques et les associations de patients. Au sommet, les instances universitaires et académiques et les ministères de tutelle.
Entre la base et le sommet, des associations intermédiaires dont le GETCOP ont diffusé des travaux d’évaluation. De même, notre petite revue, apporte sa pierre ; ses articles corrects et impartiaux permettent une amélioration des pratiques.
Tout cela concourt de manière cohérente à permettre aux Thérapies Complémentaires d’obtenir une juste place. Inévitablement, la place de l’Auriculothérapie, des Réflexothérapies et des autres techniques sera liée à la production de travaux d’évaluation de qualité.
Le côté visionnaire de Pierre Magnin :
Il y a près de 25 ans, le Pr. Pierre Magnin, Doyen de Faculté puis Recteur d’Université évoquait la qualité et l’importance de Paul Nogier, décédé l’année précédente. Il faisait un constat et nous recommandait une démarche de qualité et d’excellence :
« Paul Nogier…, je le considérais , et le considère toujours comme l’un des plus grands médecins de ce siècle ! Paul Nogier était un authentique scientifique, et il appliquait avec rigueur les règles de la médecine expérimentale ! …
« Nous vivons une période où la médecine s’égare… parce que la médecine que nous qualifierons de consacrée, d’officielle, se perd dans l’abandon de la clinique , dans la recherche d’une expression thérapeutique facile (trop facile ?) à travers la distribution (je ne dis pas l’ordonnancement) de médicaments pondéraux. Ceci est grave, parce que les retentissements sur l’organisme humain sont innombrables…
« La médecine doit être impérieuse dans son exigence, dans la recherche de la vérité, plus exactement de la réalité, parce que la vérité nous ne la connaissons pas ! …
« Il y a nécessité pour vous qui êtes jeunes et qui continuez à œuvrer, de mettre la barre très haut… de ne jamais avoir peur d’affirmer une vérité scientifique…
« Je reste extrêmement optimiste, parce qu’avant cinquante ans on refera de l’authentique et de la bonne médecine… »
L’observation attentive de notre microcosme montre que, là aussi, le monde change !
En cette année 2021 qui s’achèvera prochainement, mon souhait est celui-ci :
Que les Thérapies Complémentaires, dont l’Auriculothérapie aient leur place dans la Médecine, toute leur place, rien que leur place !
**********
Lien relatif à la présentation de Sao Paolo, placé sur le site Internet d’ICAMAR www.icamar.org, en libre accès :
https://www.veed.io/download/e030c906-de32-4f82-b59a-a39d1e9c1c95