Revue ICAMAR 28

25,00

Revue ICAMAR 28 – Décembre 2021

PAIEMENT SÉCURISÉ
UGS : ICAMAR-28 Catégorie :

Description

  • 101 pages
  • 7,80 Mo

Sommaire

Sommaire des Cahiers n°28 d’ICAMAR (décembre 2021)

Sommaire     p. 3

ÉditorialMutations! (Yves Rouxeville)      p. 4

Trois lignes, pour résumer chaque article d’ICAMAR n°28    p. 6

Hommages p. 8

Hommages au Dr Marco Romoli     p. 8

Hommages du Dr Michel Marignan    p. 17

Le Colloque sur les INM à Paris, le 1 décembre 2021 (Stéphane Maugendre)     p. 19

Nouvelles importantes p. 21

Communiqué de l’Académie de Médecine concernant les Thérapeutiques complémentaires      p. 21

Brève information sur l’Auriculothérapie. Affichette (AMATA)     p. 22

La commission Auriculothérapie du GETCOP (Stéphane Maugendre, Yves Rouxeville)      p. 23

Avis du groupe AMATA sur la pose d’aiguilles par les  Masseurs Kinésithérapeutes D.E en France      p. 24

Billet d’humeur p. 28

L’évolution de mon approche de l’Auriculothérapie , sur près de 50 ans (YvesRouxeville)     p. 28

Conférences du X° Symposium primées par ICAMAR et par Auriculo. Sans Frontières      p. 30

Fernando Mendès Sant’Anna (Brésil) Un E.C.R de qualité en Auriculothérapie       p. 30

Liaw Chao (Brésil) Recherche fondamentale et appliquée sur les fréquences aléatoires     p. 39

Claire-Marie Rangon (Nantes) Stimulation vagale non invasive (conque) dans la Covid-19     p. 48

Stéphane Maugendre (Calvados) Importance du cortex préfrontal dans le post-traumatismep. 53

Sébastien Abad (Nantes) La pensée complexe      p. 67

Jean-Pierre Graziana (Lorient) Les douleurs chroniques et les douleurs neuropathiques en urologie       p. 74

Javier Prieto de Maria (Canaries,Espagne) Soins de support de femmes atteintes de cancer du sein        p. 77

Posters originaux présentés au Symposium p. 81

Poster présenté par I.CA.MA.R (Français, Portugais, Arabe, Slovaque, Espagnol, Anglais)      p. 81

Poster présenté par les Sage-Femmes de la Maternité de Lorient      p.87

Poster présenté par les Infirmiers de la Clinique Mutualiste de Lorient       p. 88

Observation originale (un cas de zona)     p. 89

Livre conseillé: Apprendre à dormir (sous la direction de Patrick Lemoine)    p. 89

HEGEL et Les Cahiers de Biothérapie: deux revues partenaires d’I.CA.MA.R      p. 93

HEGEL (bulletin d’abonnement en page 96)       p. 95

Les Cahiers de Biothérapie (bulletin d’abonnement en page 98)     p. 97

Organigramme d’I.CA.MA.R pour l’année 2022     p. 99

L’état des Royalties perçues au titre des ventes du Livre blanc de l’auriculothérapie en 2020       p. 100

Dès maintenant, renouvelez votre adhésion à I.CA.MA.R pour l’année 2022!     p. 101

Éditorial

ÉDITORIAL
(Yves Rouxeville)
MUTATIONS

1-Quelques définitions et rappels

En 2014, le dictionnaire nous indique quatre définitions du nom mutation, qui vient du latin (changer):

1-Variation, modification dans un groupe, dans un secteur,

2-Apparition brusque, dans tout ou partie des cellules d’un être vivant,d’un changement dans la structure de certains gènes, transmis aux générationssuivantes si les gamètes sont affectés,

3-Changement d’affectationd’un employé, d’un fonctionnaire,

4-Transmission de la propriété d’un bien, d’un droit.

Pour moi, le sens n°2 est prioritaire, mais le sens dans certains cas de mon propos peut affecter le sens n°1.

Nous sommes en plein hiver,période propice aux affections hivernales dont la grippe, non générique que le même dictionnaire définit comme «Maladie infectieuse, contagieuse et épidémique, d’origine virale et épizootique… Les mutations apparaissent régulièrement chez les animaux aquatiques et se transmettent parfois au porc, puis au cheval et/ou à l’homme…».

Influenza est le nom ancien de la grippe.«Les Influenzavirus présentent deux principaux antigènes, H et N. «Selon leurs mutations, on précise le virus en cause (H3N2 pour la grippe de Hong-Kong en 1968, H5N1 pour la grippe aviaire en 1997, H1N1 pour la grippe porcine en 2009)».

Le même dictionnaire indique pour Coronavirus: «Virus à ARN, en forme de couronne…, à l’origine d’infections bénignes en ORL, mais l’un de ses représentants a été identifié en 2003 comme responsable du síndrome respiratoire aigu sévère, le SRAS (maladie grave et contagieuse)».

2-La pandémie dite Sars-Cov2 et ses répliques

Depuis 2019, nous vivons une pandémie dite Sars-Cov2 liée au Coronavirus dit Covid-19, apparu en 2104 à Wuhan, ville de plus de 8 millions d’habitants en 2014) du centre de la Chine. Dans le n°25 d’ICAMAR (édité au printemps2020), nous avions rappelé que le transport aérien permet plus rapidement la transmission des épidémies (page 64). Reprenant le Figaro du 24 avril 2020, nous indiquions (page 66) que le laboratoire P4 de Wuhan, laboratoire de très haute sécurité biologique destiné à l’étude de virus pathogènes pour lesquels n’existe ni vaccin ni traitement, a été exporté par la France…et plus loin: Les spécialistes de la non-prolifération redoutaient que le P4 puisse se transformer en arsenal biologique.

Il est effectivement troublant de constater que le virus Covid-19 présente de nombreuses mutations apparues en un temps limité (variant Delta, puis variant Omicron…) alors que les Influenzavirus étaient connus pour muter chaque année, et que les Coronavirus n’étaient connus que comme les responsables des rhinites infantiles banales, sauf en2003! De nombreux scientifiques estiment inhabituelles, pas naturelles, ces mutations successives du Covid-19!

3-Les épidémies de virus entraînent des mutations humaines comportementales ou psychologiques

Selon Dumézil, le grand déplacement des Indo-Européens de l’Indus vers l’Europe serait la conséquence d’une épidémie dite de peste. De même, dans l’Antiquité, un changement de dynastie survenait souvent à la suite d’une telle calamité, à l’époque rapportée pour être une malédiction divine.

Depuis des décennies, les Asiatiques ont adopté le masque de tissu lorsqu’ils sont en collectivité; alors que les Européensse moquaient d’un tel comportement. Les mêmes Européens se moquaient des Africains de la zone sub-saharienne qui lavaient à grande eau les hôpitaux «pour empêcher les microbes de voler»!

Pagnol fait dire à César dans Fanny (Acte I, scène XIV) «Et si quelqu’un à bord avait la peste, ne lui parle que de loin et ne le fréquente plus, même si c’était ton meilleur ami. L’amitié est une chose admirable, mais pas la peste, c’est la fin du monde.». Dans cette pièce représentée en 1931, le souvenir de la peste apportée par le Saint-Antoine 200 ans auparavant reste vivace (elle avait tué le quart deshabitants de la Provence)!

4- Même les explications des mécanismes de l’Auriculothérapie, eux-mêmes, ont muté!

Il y a quarante ans, le Pr. Jean Bossy avait développé l’explication Neurologique. René Bourdiol faisait de même, en ajoutant l’explication Embryologique. Les cartographies étaient expliquées par l’Anatomie.

Puis Paul Nogier a montré que, si le schéma simple restait le plus important, d’autres localisations étaient observées dans les troubles chroniques ou complexes; ce phénomène assez mystérieux dit des Phases, fut une raison des scissions entre auriculothérapeutes: il faisait fuirceux qui se satisfont du simplisme!

L’Auriculothérapie supportée par le pouls (mal nommée Auriculomédecine) permettait une observation plus Physiologique. L’approche des explications liées aux Neurosciences a toujours prévalu. On s’est aperçu de ratés avec la stricte application de l’Embryologie. Et l’on a entendu que la Neurophysiologie résumait tout!

Depuis le X° Symposium (Lyon, juin 2021),nous comprenons que l’examen subtil de l’oreille nous révèle des anomalies reliées à la Physio-pathologie!

Dans ce cheminement, les explicationsont pu être la logique, mais aussi des propos de camelots. Mais il y eut des mutations (synonymes pour les Phases: changement, métamorphose, transformation).

Dans notre évolution, l’examen clinique subtil nous amené, ramené à la Physio-pathologie. Et ceci est bien la confirmation que l’Auriculothérapie est une technique médicale.

5-Évolution ou révolution?

De façon générale et habituelle, la vie est une évolution perpétuelle. Les choses vivantes se modifient sans cesse, à la suite mutations successives. Depuis la nuit des temps, nous nous habituons à ces évolutions, tranquillement, sans nous en rendre compte; ou bien on ne s’adapte pas et l’on ne survivra pas très bien!

Par contre, lorsque trop de mutations s’effectuent en peu de temps, ce n’est plus une évolution, mais une révolution. Un pourcentage plus ou moins élevé n’arrivera pas à s’adapter aux multiples mutations survenues sur un agent pathogène. De même, l’effet de pensées destructrices et perverses démotive et anéantit bon nombre de nos concitoyens qui voient saper les bases de leur civilisation…

Trente ans d’enseignement de l’Auriculothérapie me confirment régulièrement les inestimables cadeaux reçus par cette méthode élitiste. Cela nous permet une pratique délicate et subtile, efficace et non toxique.

Cela me suffit pour aborder avec confiance la nouvelle année2022!