Revue ICAMAR 30

25,00

Revue ICAMAR 30- Septembre 2022

PAIEMENT SÉCURISÉ
UGS : ICAMAR-30 Catégorie :

Description

  • 76 pages
  • 3,28 Mo

Sommaire

SOMMAIRE page 1
EDITORIAL page 2
- Enquête de sens (Stéphane Maugendre) page 2
- Réponse à Stéphane Maugendre (Yves Rouxeville) page 4
- LES RÉSUMÉS page 5
- Trois lignes de résumé de chaque article d’ICAMAR n°30 page 5
- ÉTUDES PROSPECTIVES page 7
- Réponses à l’étude prospective, de mai à juillet 2022 page 7
- Il y a un peu plus de 20 ans, une première enquête prospective en Auriculothérapie : pratique et opinions des médecins, en France. (Yves Rouxeville) page 9
- ÉVOCATION D’ILLUSTRES ANCIENS page 12
- Courrier de Françoise Bourdiol page 12
- Écho à la biographie de René Bourdiol (Yves Rouxeville) page 13
- Le Dr J.E.H Niboyet (1912-1986) (Dr Yves Rouxeville) page 15
- MISE AU POINT page 24
- L’Auriculothérapie française dans la douleur neuropathique (F. Sant’Anna et Y. Rouxeville) page 24
- ÉTUDE DE DOSSIERS page 34
- Acupuncture obstétricale à la maternité du GHBS (Lorient). Étude de 280 dossiers en 2019. Étude de satisfaction auprès des patientes (Solène Bertin et Claudine de Brassier) page 34
- CAS CLINIQUES page 36
- Un cas de bégaiement traité par Auriculothérapie française (de Oliveira Gonzaga Cerri J et Campos Bissiato R) page 36
- Deux cas cliniques de troubles de la gorge et de la voix (Javier Prieto de Maria) page 42
- Apport de l’Acupression auriculaire ® dans les douleurs, les troubles fonctionnels et les troubles anxieux dus au stress (Laurence Paquier) page 46
- L’Acupression auriculaire ® dans les douleurs cervicales liées au stress (Tatiana Briota) page 56
- Un cas d’allergie du visage élucidé à l’aide du signal artériel de Nogier ? (Dr Yves Rouxeville et Mr. Yvan Ipperti) page 58
- VU DANS LA PRESSE page 60
- Concours Lépine. Ce chirurgien invente une ceinture qui a pour but de faire maigrir sans opération ni régime (Ouest-France, 17-05-2022) page 60
- « Covid-19 : l'immense majorité des vaccinés atteints de formes graves ont des comorbidités » (Le Parisien, 11-02-2022) page 62
- « Covid : les moteurs de l'évolution du SARS-CoV-2 » (Le Monde, 02-05-2022) page 63
- INFORMATIONS RÉCENTES page 64
- La pratique par les infirmiers, en France page 64
- La typographie adoptée pour ICAMAR (à l’attention des auteurs et des comités) page 66
- HEGEL, les Cahiers de Biothérapie : deux revues partenaires page 68
- Le Congrès du GETCOP sur le vieillissement (Nancy, 17-18 novembre 2022) page 72
- La journée de formation du 30 septembre 2022 (GETCOP) page 74

Éditorial

ENQUETE DE SENS
Aout 2022

Dans le cadre du GETCOP, le Dr Yves ROUXEVILLE a réactivé depuis quelques mois la commission d’évaluation. De concert avec la commission d’auriculothérapie, a été lancée une enquête auprès des auriculothérapeutes afin de mieux cerner les potentialités thérapeutiques de l’auriculothérapie à partir de ses propres expériences. Cette autoévaluation est loin d’être anodine car lorsqu’une indication fait consensus (>80%) elle pourrait désormais, sous conditions être inscrite au registre d’accord entre experts.
Certes elle ne fait pas foi auprès des instances officielles politiques et ordinales mais elle contribue par cette autoévaluation à une démarche de qualité inhérente à la rigueur et au sérieux du GETCOP qui tend par essence à promouvoir cette intervention non médicamenteuse. Les critères d’évaluation du standard hospitalier s’adapteront difficilement à cette réflexologie et toutes les initiatives sont bien venues pour contourner l’«Evidence Based Medicine».
Je salue ici l’effort d’Yves ROUXEVILLE et tient à remercier tous les thérapeutes ayant répondu à ce questionnaire. Vous trouverez dans ce numéro d’ICAMAR une synthèse des principaux résultats de cette étude. Cet instantané permet de mieux identifier individuellement les potentialités de l’auriculothérapie à partir de ce retour d’information collectif.
Ce modèle de questionnaire pourrait s’exporter à d’autres interventions non médicamenteuses dans un souci de transparence et d’éthique que nous devons tous à nos patients.
L’évaluation de l’auriculothérapie, de l’acupuncture et des réflexothérapies en général sera à l’avenir facilitée par la conceptualisation d’invariants méthodologiques proposés par la NPIS (Non Pharmacological Intervention Society).
Par « invariant » on sous-entend ce qui constant et s’exprimant comme un ensemble de « caractéristiques stables et indépendantes de facteurs extrinsèques permettant de définir un phénomène » (N’Guyen N, Phonologie et phonétique : forme et substance, Hermès Science, 2005)
Par « méthodologique » on sous-entend « Ensemble de démarches raisonnées, suivies pour parvenir à un but » (Le Petit Robert de la langue française; Paris, Dictionnaires Le Robert, 2006).
Ces invariants méthodologiques répondront au problème géographique de l’enseignement des diverses écoles d’auriculothérapie dans une perspective de cohérence pédagogique.
Le ou les modèles de cartographie utilisés, la compréhension du point d’auriculothérapie, la détection électrique auriculaire, les techniques employées à des fins thérapeutiques, la conservation et l’exploitation des DATA dans une seule base de recherche sont par exemple des sujets de discussion essentiels.
Le deuxième congrès de la NPIS (Non Pharmacological Intervention Society) s’est tenu en juin dernier à Paris et le Pr NINOT a bien insisté encore tout récemment à tendre vers cette unicité méthodologique tant dans la pratique que dans les travaux de recherche pour mieux analyser quantitativement et qualitativement nos thérapeutiques rendues fiables par cette démarche.
La réunion du GETCOP du 30 septembre prochain répond à ce besoin méthodologique. J’invite toutes les personnes intéressées par cette thématique à s’inscrire auprès du secrétariat du GETCOP afin de travailler utilement pour notre discipline.
En attendant, je vous souhaite à toutes et à tous une bonne lecture et une excellente fin d’été.
Dr Stéphane MAUGENDRE¹
¹Department of Neurosurgery, Pain center, Fondation Ophtalmologique Adolphe de Rothschild, 25 rue Manin Paris, France